Lacets de Montvernier (782 m) et Col du Chaussy (1 533 m)

🔎 Visite virtuelle des lacets de Montvernier  –  Visite virtuelle du col du Chaussy 🔍

Entre La Chambre et Saint-Jean de Maurienne, voilà une ascension mémorable. Pas moins de 18 lacets spectaculaires partent à l’assaut de la montagne. Une sorte d’opéra vertical pour rejoindre le village traditionnel de Montvernier, avec une paroi haute de près de 300 mètres.  

Après un temps de chauffe à Saint-Jean-De-Maurienne, on s’élève en traversant Pontamafrey (498 m). Plus intimiste la route se resserre dans un boisement ombragé, appréciable avec cette face exposée aux ardeurs du soleil du sud. Mais bien vite on évolue entre rocaille et murs de soutènement. Une rambarde verte protège du vide, tandis que la vue se dégage au fur et à mesure sur la vallée de la Maurienne. Sur le revers du torrent de la Chal, la pente oscille entre 7 et 9 % pendant 3,8 km.

La chapelle de la Balme, recelant de jolies voûtes bleues étoilées, marque la fin de cette première partie. Mais au carrefour de Montvernier (791 m), moins d’un tiers de l’effort a été accompli. On peut souffler en admirant le décor baroque de l’église et son musée d’art sacré. Une autre route redescend dans la vallée en passant par la Tour de Bérold et Hermillon. 

 

Entre 6 et 9,5 %, le profil assez régulier, décrit à présent de larges courbes, ponctué par quelques oratoires et des hameaux typiques. Le secteur le plus difficile (12 %) se situe à l’aplomb de la falaise de la Roche. La chapelle Notre-Dame des Abîmes se dissimule dans les frondaisons des gorges de la Ravoire. Un lacet plus haut on bénéficie d’un court répit autour de 4 %. Mais il faut de nouveau s’employer à l’approche de Montpascal (1 418 m). Encore une série de virages se hisse dans les verdoyants alpages. Gardez un peu d’énergie pour une ultime rampe à 10 %.  

 

Au terme de 14 km à 7,5 %, une chapelle et une auberge animent le plateau du col du Chaussy, au pied de l’Armélaz (1 840 m), au cœur de l’espace nordique de la Montagne du Grand Coin (2 729 m) Plein sud un spectacle grandiose dévoile les aiguilles d’Arves, encadrées par le Mont Charvin, le Pic Blanc et le Pic de l’Étendard. Au nord, on distinque le Bellachat, le Cheval Noir, la chaîne de la Lauzière. De l’autre côté, une route forestière dégringole vers le début du col de la Madeleine, en passant par Bonvillard et Montaimont. 

 

Voir la fiche itinéraire du col du Chaussy par les Lacets de Montvernier

Lacets de Montvernier - A. GROS - Reportage cyclotourisme (12)